Ce mois-ci, HELMo Alumni s’arrête sur le parcours de Chloé HENRIS, diplômée de HELMo Mode en 2015. Entrepreneuse dans l’âme, Chloé vit à 200% pour sa passion : la mode. Dans son atelier, situé en plein centre de Liège, elle développe ses propres créations sous la marque C.Pouki. Justement pour les fêtes, Chloé propose de nouveaux accessoires. HELMo Alumni s’est dit que ça tombait à pic. On vous la présente.

Ses études 

Originaire de la région de Namur, Chloé sort de l’enseignement secondaire Option Math et « ArtD’ex ». Depuis qu’elle a 6 ans, Chloé rêve de faire des vêtements et même si elle tient à suivre un cursus général en secondaire, elle se projette déjà dans sa « future vie ».  

La ville de Liège la tente. Lors des Portes Ouvertes de HELMo, elle reçoit un super accueil des enseignants. Elle apprécie le fait que des cours tels que Droit, Marketing ou Culture soient inscrits dans la grille horaire. Chloé s’inscrit donc au Bachelier en Textile-Techniques de Mode à HELMo.

En deuxième, elle rejoint l’équipe de l’AEH et apprécie en particulier ce mélange d’étudiants issus des différents cursus de HELMo. « J’avais vraiment besoin de rencontrer de nouvelles personnes et en étant dans la team Evénementiel de l’AEH, c’était vraiment l’idéal », explique Chloé (c'est entre autre cette expérience à l'AEH qui l'a motivée  à rejoindre récemment le comité des diplômés de HELMo, HELMo Alumni). En dernière année, elle part un an en Erasmus à Varna.
« J’ai vraiment beaucoup évolué. A chaque projet je sentais la différence au niveau de mes compétences techniques », raconte Chloé.

Diplômée, Chloé n’est pas rassasiée et a encore soif d’apprendre. Elle poursuit son cursus à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Elle participe à de nombreux concours internationaux et remporte quelques prix.

« Je voulais aller plus loin que la « matière » et développer mon projet en autonomie ». Chloé n’en reste pas là et clôture sa formation par un Master en Accessoires à la Cambre. Elle en sort diplômée en septembre 2020. 

Une place sur les marchés de créateurs…

Parallèlement à ses formations, Chloé invente le sac Mosuo*, un sac innovant qui se porte de 7 façons différentes (sac à dos le matin, en bandoulière la journée ou sac à main en soirée, sans devoir le vider à chaque changement).

Dans la foulée, Chloé lance sa marque C.Pouki en 2017 et développe sa com’  sur les réseaux. Son sac remporte un beau succès qui l’incite à continuer d’en créer. « Comme je ne fais pas appel à l’extérieur pour produire mais que je fais tout de A à Z, chaque sac est unique et c’est ce qui plait ». « J’essaie aussi de réfléchir à la façon de confectionner l’objet pour gagner du temps et proposer des techniques qui se démarquent des autres produits sur le marché », insiste-t-elle. 

Crise Du Covid : Chloé se lance dans la confection de masques.

En mars dernier, Chloé n’a pas envie de s’arrêter de coudre. Elle se lance dans la confection de masque en tissus et très vite, 2 autres personnes viennent l’aider à produire pour les hôpitaux ou les particuliers. En tout, ce sont plus de 5000 masques qui ont été conçus, découpés, réalisés, et envoyés partout en Belgique par le trio ! "On ne savait pas vers quoi on allait mais on a foncé, et personnellement c'est un projet qui me tient très à cœur. Les nuits ont été très courtes, mais les rencontres ont été nombreuses et j' ai pu énormément apprendre, avec ce projet un peu fou", explique Chloé.

En plus de créer, Chloé assure sa promo.

« J’essaie de développer une stratégie de com' mais cela représente beaucoup de boulot », raconte Chloé. Justement, elle vient de faire la présentation des objets qu’elle vend pour les fêtes : son célèbre sac Mosuo, le sac Samosa, ses bobs de pluie, ses nœuds papillons et colliers en paille synthétique et naturelle, réalisés avec une petite machine à coudre spécifique et qui date de 1850. Elle propose aussi des pinces à cheveux. C.Pouki est présente dans plusieurs boutiques en Belgique et au Luxembourg.

Son objectif pour 2021 ? Développer C.Pouki sur les réseaux et avec les clients qu'elle rencontre au quotidien ou sur les marchés de créateur. Elle a aussi prévu d'organiser des ateliers de couture pour apprendre aux gens à coudre. "On ne s'ennuie jamais quand on a l'occasion de faire de sa passion son métier".

Sa philosophie ? « Pourquoi faire demain ce qu’on peut faire aujourd’hui », "Si j’ai une idée, je n’attends pas, je fonce !", explique Chloé.



 

 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

Pour découvrir le Sac Mosuo*, les noeuds papillon 2020 et toutes les créations de Chloé, rendez-vous sur ces différentes pages :
Pour acheter les objets C'Pouki :   

*Le sac Mosuo est toujours unique. Il se démarque par son côté pratique et innovant. Chercher ses affaires dans le fond du sac deviendrait presque un plaisir avec l' intérieur lumineux caractéristique du mosuo et  la lampe de poche intégrée. Niveaux matériaux, Chloé adore proposer une gamme très large de matière de qualité et pour tous les styles.

Autres communications