Parcours d'Alumni : Jérôme Hella, diplômé de la section Technico-commercial en 2007

03 juil. 2019

Pour clôturer l’année académique, c’est Jérôme Hella, diplômé de la section Technico-commerciale en 2007 qui nous raconte son parcours professionnel. A la tête d’une entreprise d’électricité générale et de domotique avec son ami d’enfance, Maxime Bonfond, Jérôme nous raconte comment il a fait grandir son entreprise, Jehel Concept.

Son passage à HELMo

Originaire de Waremme, Jérôme poursuit ses humanités à Liège. Avant de trouver sa place au sein de la Formation Technico-commercial, Jérôme tente d’abord l’Ecole Royale militaire puis une année en Automation, avec ses amis. Mais la hiérarchie pour la première orientation et son manque de pré-requis pour l’approche technique du métier pour la seconde, le pousse à chercher sa voie ailleurs.

Il la trouve au sein de cette formation qui allie le développement des compétences commerciales et le côté technique des produits à promouvoir. Baigné dans le secteur de la construction, où son papa travaille depuis toujours et vendeur dans l’âme, il se sent bien dans la section TC. Il y rencontre cinq autres jeunes et y tissent des liens forts. Ils deviendront amis. Jérôme apprécie particulièrement l’ambiance d’une petite classe et garde un excellent souvenir de ses professeurs.

Ses débuts dans le monde professionnel

Diplômé en 2007, Jérôme entame son parcours professionnel comme commercial indépendant dans la construction neuve. Il apprécie la liberté que procure le statut d’indépendant mais il a l’envie de développer sa propre boîte en domotique. Il prend le temps de construire son projet avec son ami, Maxime Bonfond (diplômé Instituteur à HELMo Huy après une formation en électricité dans l’enseignement technique).

Fondation de Jehel Concept

De fil (électrique) en aiguille, les deux amis finissent par s’associer officiellement en 2011 et fondent JEHEL Concept. Formé par Maxime sur les chantier, Jérôme pratique l’électricité pour permettre à la société de subvenir à leurs besoins. Pourtant la domotique reste son objectif mais ce n’est pas encore son Core business. En effet, les nouvelles technologies l’intéressent, la gestion à distance du son, de l’image et de l’audio le passionnent. Bref, il croit réellement au potentiel de ce marché de niche qu’il a envie d’investiguer.

Mais la nouveauté fait peur aux clients potentiels. Pourtant, Jérôme croit vraiment en l’utilité de cette technique innovante et il veut convaincre sa clientèle. « Il ne s’agit pas d’intégrer des gadgets dans sa maison mais de construire son système électrique en pensant à l’intégration des fonctions à introduire pour rendre le système optimal », explique t’il avec passion.

Quel bilan pour son parcours ?

Jérôme a toujours été indépendant car il a besoin de sa liberté d’action. Sa première expérience professionnelle au service d’une société de construction lui a permis de créer sa société. Et si, au départ, il recevait un salaire de misère, la volonté a fini par payer. Actuellement, Jérôme se rapproche de ses attentes et est vraiment épanouit.

Jérôme se félicite d’avoir pris le temps de fixer ses objectifs et de les rejoindre aujourd’hui. Au quotidien il gère avec Maxime une petite équipe et il alterne ses activités entre la programmation et le contact commercial. La société construit actuellement un show-room qui présentera ses produits. A ce jour, plus de 50% du travail de JEHEL Concept réside dans la domotique, ce qui réjouit Jérôme.

Confiant et optimiste, il croit en ce qu’il fait et est heureux d’être associé avec son ami d’enfance « On avance ensemble, sur le même bateau, avec la même philosophie ».

Les perspectives d’évolution sont encourageantes. Il ne souhaite pas monter une boîte avec 50 ou 100 employés mais il ambitionne de devenir leader du marché de la domotique sur la région. S’il concède qu’il est exigeant et dur avec son équipe, il est proche d’elle et souhaite valoriser remercier son équipe pour le travail accompli. Il respecte son personnel et fait partie de ces patrons qui estiment que chaque collaborateur mérite de recevoir une partie des bénéfices de l’entreprise.

Jérôme est un bosseur et ne compte pas ses heures mais le travail ne lui pèse pas. S’il ne trouve pas le temps de pratiquer le sport, il s’octroie quand même du temps pour voyager, se déconnecter de tout et découvrir le monde, avec sa famille. « Quand je pars en vacances, je pars »….
 
Quel processus pour intégrer la domotique :

  • Analyse fine des besoins du client (et de ses habitudes)
  • Propositions. Le client choisit d’abord son « scénario » en fonction de ses besoins.
  • 2 à 6 mois après la programmation de base, il repasse pour corriger le tire selon la réalité rencontrée par son client.

Son objectif : la satisfaction du client à 200 %


Autres communications

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.