Des news de la nouvelle gamme de maroquinerie de luxe pour homme de Paolo Bari, Alumni Marketing

29 nov. 2018

Paolo Bari, Alumni  de la section Marketing, sort sa nouvelle collection de maroquinerie. Il propose des modèles à 60% de leur tarif de base, en pré-commande.

 

Paolo Bari, belgo-italien de 23 ans, lance sa deuxième collection de sacs pour hommes, soutenu par un atelier napolitain reconnu. Objectif : se faire ne place dans le marché la maroquinerie de luxe pour hommes. 

De la puériculture à la maroquinerie de luxe

A 23 ans, Paolo Bari, liégeois d’origine (et ancien boxeur semi-professionnel), s’est d’abord fait connaître par ses sacs pour pères de famille modernes, qui s’étaient écoulés en 2 mois, via un réseau de 20 distributeurs à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie début 2018. Il avait créé son entreprise de maroquinerie notamment grâce au statut d’étudiant-entrepreneur. « Cependant, le segment de la puériculture est soumis à rude concurrence, entre le marché de la seconde main, la vente en ligne et l’entrée d’une grande chaîne sur le marché. J’ai donc réfléchi à mon positionnement : je ne voulais pas faire de concessions sur la qualité de mes sacs, ni délocaliser la production hors Europe. Et le marché du luxe, contrairement à la puériculture, ne souffre pas ». Selon une étude de juin 2017 des Echos, le marché mondial de la maroquinerie de luxe affichait une croissance de près de 10 % en 2017 (source : Les Echos Etudes, Le marché mondial de la maroquinerie de luxe ― Juin 2018). De plus, la maroquinerie génère 70% du chiffres d’affaires des leaders du marché du luxe, Kering et LVMH.

 

Fabrication italienne dans un grand atelier

Pour sa seconde collection, Paolo a réussi à obtenir le soutien d’un des meilleurs ateliers de maroquinerie de luxe au monde, un milieu pourtant considéré comme très fermé. A Naples, cet atelier, géré par une famille, travaille uniquement pour de très grandes maisons de luxe. Les 3 modèles de sacs Paolo Bari y seront fabriqués à la main.

Paolo n’a sélectionné que des fournisseurs en Italie, que ce soit pour le cuir pleine fleur semi-anile (issu de vaches européennes), la doublure intérieure ou les accessoires métalliques réalisés par des ateliers artisanaux. Chaque modèle est signé par un sesterce unique Paolo Bari qui représente un profil de la Rome antique revisité, le logo de la marque.

 

Au total, trois modèles de sacs seront disponibles en 5 coloris. Ils sont nommés en référence à des villes italiennes et leur caractère. « Roma, le sac à dos urbain pour sauter des moyens de transport alternatifs, au travail, à la Dolce Vita… Milano, le laptopbag pour foncer d’un rendez-vous à l’autre, dans une vie sans répit. Sparta, le weekend bag pour les conquérants du monde moderne », explique Paolo Bari.

Le digital comme stratégie dans le secteur du luxe

Le jeune entrepreneur mise sur le numérique. Dès le 1er décembre, la collection sera disponible en pré-commande sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter, à 60 % du prix qui sera appliqué en magasin. Ce choix lui permet d’être flexible. Paolo Bari explique son choix : « Pas de capital élevé, pas de grosse structure financière, pas d’investisseurs, pas d’incubateur, pas d’associé, pas de défilé, pas de magasin… mais un business model innovant, de la détermination et un but de financement de 200.000 € ». Le remboursement des sacs est garanti si la campagne est un échec. Dans le domaine du luxe, deux autres marques ont récemment financé leur collection via ce modèle (une marque de montres et de chaussures).

Cette stratégie anticonformiste et moderne reflète également le caractère volontaire, combatif de Paolo Bari, qui en a fait une réelle image de marque.

 

Dès le 1/12, nous mettrons en ligne le lien vers la plateforme de crowfounding qui vous permettra d'en profiter...

 

 

En bref

  • Paolo Bari, 23 ans
  • 2016 : projet dans le cadre de ses études en marketing. Développement d’un sac pour les pères modernes intégrant, entre autres, sac à langer et poches isothermes.
  • 2017 : création de sa société
  • 2018 :
    • Lancement de sa première collection (marque B-DAD), qui s’écoule en 2 mois.
    • Repositionnement dans le secteur du luxe, mise au point de 7 prototypes et contre-prototypes
    • Sélection de fournisseurs et obtention de travailler avec un grand atelier napolitain
  • 1er décembre 2018 : lancement d’une seconde collection en pré-commande sur la plateforme Kickstarter.
  • Objectif : 200. 000 € de chiffre d’affaires
  • Site : https://paolo-bari.com/

 

 

Contact presse

 

 

Paolo Bari présente sa collection lors d’événements en novembre et décembre. Possibilité de le rencontrer. Pour

plus d’infos ou toute prise de rendez-vous :

 


Autres communications

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.